CÔTÉ INFORMATIQUE, LES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE PRÉFÈRENT LA TRANQUILLITÉ
Un témoignage de Sophie Azaïs, dirigeante de Signaltec

Même si Signaltec vend des sirènes, gyrophares et autres avertisseurs sonores, sa dirigeante cherche d’abord la tranquillité quand il s’agit d’informatique. Exit le serveur d’entreprise : elle a opté pour SunBren.
Pendant les six ans où le serveur était dans nos locaux, j’étais la référente et je devais gérer quantité d’incidents. Depuis que SunBren est en place, je ne m’occupe plus de rien et il n’y a plus d’incidents. » Pour Sophie Azaïs, créatrice et dirigeante de Signaltec, l’informatique d’entreprise est aujourd’hui un sujet de… tranquillité.

DES DONNÉES ACCESSIBLES, DEPUIS NEW‑YORK COMME AU BUREAU

Elle peut l’oublier sereinement quand elle part à l’étranger pour des salons ou des rencontres avec ses fournisseurs. Et se réjouir lorsqu’elle se connecte à son système depuis Londres ou New‑York : « j’accède absolument à tout, aussi vite que si j’étais au bureau. Quand je pense qu’avant, les temps d’attente étaient interminables… »
Beaucoup de dirigeants de petites PME se retrouveront dans l’histoire informatique de Signaltec. Au départ, un serveur installé dans l’entreprise et administré en interne. Puis au fil des ans, des problèmes en cascade : virus, sauvegardes mal faites, panne d’onduleur non détectée, serveur en surchauffe… Jusqu’au jour où un disque dur rend l’âme. Signaltec se retrouve sans informatique pendant une semaine. Puis repart, avec une solution provisoire et fragile. « Je ne voulais pas reprendre un serveur et continuer à porter ce fardeau. L’externalisation avec Cblue s’est imposée comme une évidence. »

SAUVEGARDES, VIRUS, SÉCURITÉ DES DONNÉES : DES EXPERTS VEILLENT

Evidence, parce que la maintenance et l’administration du serveur (distant) sont entre les mains des experts d’un data center. « Ils sont bien mieux armés que nous pour les sauvegardes, les virus ou la sécurité des données. Aucune PME de 5 personnes ne peut s’offrir ces compétences en interne. »
Sophie Azaïs a découvert aussi les charmes d’un système informatique indifférent aux lieux et aux distances.
Au bureau, à la maison, à Paris ou à l’autre bout du monde, son ordinateur fonctionne “normalement”, c’est‑à‑dire parfaitement. « Il m’arrive de travailler sur un disque local.
Je finis toujours par rebasculer les données sur SunBren, pour sécuriser les données. »

L’équipe de Signaltec s’est familiarisée rapidement avec les postes “client léger” (PC simplifiés) et la fiabilité du système. Après la panne de disque dur, il avait fallu faire des devis sur Excel pendant une
semaine, récupérer les données… En gestionnaire avisée, Sophie Azaïs a comparé les coûts de son ancienne solution et de Sunbren. « À première vue, l’externalisation coûte environ 10 % plus cher. Mais si j’intègre le fait que je n’ai plus d’achats de licences et que je remplacerai des clients légers et non plus des PC, les coûts sur 5 ans sont équivalents. Or, Sunbren me débarrasse de tous les soucis. Donc, pas d’hésitation. »