Depuis les années 50 le grand public a découvert l’Intelligence Artificielle grâce aux ouvrages d’auteurs tels qu’Isaac Asimov (I, Robot) et des films de science fiction hollywoodiens. Le terme Artificial Intelligence fut intronisé en 1956 outre-Atlantique par 5 chercheurs américains.

 

Un marché à 60 milliards de dollars en 2015

 

Selon plusieurs études, notamment, celle de Keyrus, l’intégration des applications de l’Intelligence Artificielle dans la vie de tous les jours est plus proche qu’on ne le croit. Il ne s’agit plus d’une fiction mais d’une réalité. Nous vous avons récemment présenté les avancées de l’intelligence artificielle dans le secteur automobile mais où en sommes-nous plus globalement ? Quelques éléments de réponse.

Pour envisager la taille du marché, il faut savoir que notre monde abrite environ 1000 startups qui œuvrent dans le domaine de l’Intelligence Artificielle à l’heure actuelle. La moitié se trouve aux Etats-Unis et rien que dans le premier trimestre 2018, les investisseurs ont mis sur la table un montant avoisinant les 5,5 milliards de dollars. Période au cours de laquelle on a dénombré pas moins de 323 transactions. Si le marché représente aujourd’hui 4 milliards de dollars, on estime sa valeur à environ 60 milliards en 2025. Soit quinze fois plus important en l’espace de 7 ans, pour vous donner une idée de la récente prise de vitesse du domaine.

l’IA, déjà dans notre quotidien

 

Côté réalisations, quelques applications sont déjà plus ou moins maitrisées et à disposition du grand public, à savoir la reconnaissance vocale, la segmentation de données, les chatbots et agents conversationnels virtuels, entre autres. Plus récemment, mis à part les voitures autonomes en phase de test sur route, on notera les deux robots Facebook qui développent leur propre langage, lancés en 2017. Google se démarque également cette année avec son Assistant baptisé Duplex, capable de passer des appels et prendre des rendez-vous et qui a réussi à duper ses interlocuteurs.

La France, acteur décisif du marché de l’IA ?

En France, les startups les plus prometteuses se nomment REGaiND, Snpis, Sinequa, Startmeup, Julie Desk ou encore AntVoice. Bien évidemment, les géants de la high tech ne sont pas en reste et demeurent actifs dans l’hexagone. IBM prévoit un recrutement de 400 experts en Intelligence Artificielle jusqu’en 2020. Le coréen Samsung projette d’installer son 3ème plus grand centre de recherche en IA à Paris. Pour sa part, Google finance des recherches sur l’IA à l’Ecole Polytechnique.

L’étude de Keyrus nous a également permis de découvrir les avis des consommateurs : 63% pensent ne jamais être confrontés aux solutions d’IA et 27%ont déjà utilisé l’IA. 54% perçoivent l’IA comme porteuse d’opportunités pour la vie quotidienne et 47% s’accordent à dire que l’IA nous libérera des taches répétitives pour plus profiter de la vie.

 

En somme, nous nous trouvons actuellement à l’aube de la banalisation de l’IA dans la vie de tous les jours. Les applications de l‘intelligence artificielle semblent illimitées, des tâches domestiques à la robotique, en passant par la cybersécurité. Néanmoins, l’époque où les robots feront office de domestiques est encore loin, bien que cette vision reste la plus représentative de l’IA dans l’imaginaire du grand public.

Articles récents

A l’ère du cybercrime organisé

A l’ère du cybercrime organisé

La cybercriminalité a gagné du terrain de manière inquiétante ces dernières années. Les incidents font couler beaucoup d’encre aux quatre coins du monde car des sommes mirobolantes sont souvent en jeu. Entreprises de toutes les tailles, administrations, gouvernements,...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com