Il y a environ 40 jours, suite à un remaniement ministériel au Japon, Yoshitaka Sakurada est nommé ministre chargé de la cybersécurité. Durant une session en commission parlementaire, l’homme fait une déclaration des plus étonnantes : il n’a jamais utilisé d’ordinateur !

 

On parle ici d’utilisation d’ordinateur dans le milieu professionnel. En 43 ans de carrière, Sakurada a toujours eu recours à des assistants et des secrétaires pour cette besogne. Bien évidemment, l’opposition n’a pas raté l’occasion de se moquer ouvertement du ministre en charge de la cybersécurité et du gouvernement en général.

Masato Imai, un élu de l’opposition de dire « Je suis profondément choqué que quelqu’un qui n’a jamais touché un clavier d’ordinateur soit responsable de déterminer nos politiques en matière de cybersécurité » lors d’une interview pour le journal Japan Times.

Yoshitaka Sakurada est également nommé ministre des JO et jeux paralympiques qui se tiendront à Tokyo en 2020. Dans un monde qui tend de jour en jour vers le numérique et où la cybersécurité n’a jamais semblé aussi importante, il est assez insolite qu’un homme endossant une telle responsabilité n’utilise pas d’ordinateur dans l’exercice de ses fonctions. Lors d’une interview, le ministre a semblé être perdu face à certaines questions qui relèvent purement de la pratique, telle qu’une éventuelle utilisation de clé USB au sein des centrales nucléaires.

Cette information eu un sacré retentissement dans la sphère politique japonaise et même au-delà. Décidément, avec un premier ministre qui se déguise Super Mario (lors de la clôture des JO en 2016) et un Ministre de l’Education qui assisterait à des séances de yoga aux mœurs douteuses, le Japon n’a pas fini de faire sensation avec ses hommes d’Etat.

Articles récents

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2019 - webdesign laurentholdrinet.com