À l’aube de cette nouvelle décennie, le Japon figure toujours parmi les grands utilisateurs de monnaie en espèces. Un paradoxe puisque l’archipel nippon, économiquement riche, respire le high-tech. BoJ, La Banque Centrale du Japon a annoncé, avec l’appui du gouvernement, un plan de numérisation financière qui impliquera l’usage d’un Yen numérique.

 

Yen numérique pour paiements dématérialisés 

 Pour des raisons culturelles, le recours au cash est une pratique bien ancrée dans le quotidien des japonais. Pourtant, le pays  est l’un des pionniers en matière de plateformes de paiement. Lors des quinze dernières années, le Japon a vu apparaître une pléthore de plateformes spécialisées mais à ce jour, les paiements dématérialisés ne représentent que 20% des transactions. Compte tenu des habitudes fiduciaires des japonais, le plan CDBC (Central Bank Digital Currency) se fera très progressivement. L’objectif est de doubler le nombre de paiements numériques pour atteindre la barre des 40% en 2025. La BoJ fera office de superviseur dans ce travail de longue haleine tandis qu’un consortium de 30 entreprises assurera l’émission du Yen numérique.

Les principales banques nippones soutiennent le Yen numérique

Le socle de ce projet sera la mise en place d’une plateforme unique à même d’interagir avec ceux déjà existants. Selon les dires d’Hiromi Yamaoka, ancien cadre de BoJ et responsable du groupe d’études : 

« Le Japon possède de nombreuses plateformes de règlement sans numéraire, mais elles n’ont pas encore submergé l’utilisation de l’argent liquide (…) Nous ne voulons pas créer une autre plateforme de type “silo”. Ce que nous voulons faire, c’est créer un cadre qui puisse rendre les différentes plateformes mutuellement compatibles ».

Les trois plus grandes banques du pays (Mitsubishi UFJ Financial Group, Mizuho Financial Group Inc. et Sumitomo Financial Group Inc.) se sont ralliées à la cause en lançant leurs systèmes de paiements numérisés. Pour l’heure, les retombées sont encore loin des résultats escomptés.

Yen numérique et autres cryptomonnaies souveraines

Dans le paysage des cryptomonnaies souveraines, la course est lancée depuis peu et plusieurs acteurs précurseurs aux quatre coins du monde sont bien partis pour être les chefs de file de cette révolution fiduciaire. La Banque de France planche par exemple avec ses consœurs sur un projet d’Euro numérique. En Amérique du Sud, la Banque Centrale d’Argentine est également dans les starting-blocks. En Asie, la Chine, qui dématérialise déjà 70% de ses transactions et a donc un terreau plus favorable à ce changement de paradigme, est en passe de lancer le Yuan numérique ! A suivre.

 

Sunbren pour votre entreprise

Entrez en contact dès maintenant avec notre équipe commerciale pour définir avec elle la solution Sunbren optimisée pour votre entreprise.

Articles récents

Pass sanitaire et sécurisation des données

Pass sanitaire et sécurisation des données

Lancé le 21 juillet 2021, le pass sanitaire est un passeport vaccinal qui permet d’accéder à divers lieux publics, notamment les lieux de divertissement et de culture, certains centres commerciaux, le métro ou encore les lieux de restauration. L’application...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com