Avec tous les clichés habituels, nous avons tendance à limiter le piratage à une seule forme, représentée par l’image d’un individu attaquant un système informatisé à distance, tout en restant dans sa zone de confort. Erreur ! Les temps changent et les cybercriminels évoluent, la menace est désormais multiforme.

 

Le piratage visuel est un sous-genre des cybermenaces que l’on ne voit pas forcément, sans mauvais jeu de mots, dans la plupart des cas. Effectivement, les nouveaux terminaux, smartphones et tablettes en tête et les avancées technologiques en termes d’ergonomie n’ont pas que des bons côtés. Les écrans de plus en plus larges avec des résolutions d’images de plus en plus élevées, associés l’accroissement de la mobilité rendent de plus en plus vulnérables les données sensibles. Le développement des espaces de coworking et autres open space accentue également les menaces.

Les regards indiscrets et malintentionnés peuvent aisément servir à récupérer des mots de passe ou encore des informations confidentielles. Selon l’étude Ponemon Institute, réalisée sur quarante entreprises réparties dans huit pays travers le monde, 91% des attaques visuelles aboutissent. 50% ont permis de dérober des données visibles tandis que 30% ont aidé à voler des identifiants d’applications. Des chiffres loin d’être anodin.

Pour y remédier, il existe quelques actions à mettre place par les entrepreneurs pour écarter les risques d’espionnage cyber :

• L’audit de la sécurité visuelle : cela consiste à identifier les endroits faciles d’accès et qui rendent le piratage visuel facile notamment par la disposition des écrans dans l’espace de travail ouvert.
• L’installation d’outils de protection : Le filtre de confidentialité sur tous les écrans, idéal dans les transports en commun. HP communique d’ailleurs actuellement sur cet argument pour promouvoir son dernier laptop auprès des professionnels.
• La sensibilisation des collaborateurs : Programmer des séances de formation afin de sensibiliser les collaborateurs sur les bonnes pratiques.

Cette menace sous-estimée ne requiert aucune compétence technique du cybercriminel, c’est pourquoi elle représente un réel danger. Tout le monde peut le faire !

Articles récents

Cybersécurité et espace

Cybersécurité et espace

Il y a encore quelques années, les réseaux terrestres et satellites étaient rarement liés. Les choses ont changé avec le temps et les deux sont devenus interdépendants. La plupart des réseaux reposent actuellement sur des communications satellites, plus stables et...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com