L’union fait la force selon un adage vieux comme le monde. Face à la récente recrudescence des cyberattaques, notamment des incidents de ransomwares, la Commission Européenne annonce la création d’une unité spéciale de cyberdéfense. Le projet a été dévoilé le 23 juin 2021 et réunira toutes les ressources et les expertises des états membres de la CE, d’Europol, de l’agence de défense de l’Union Européenne ainsi que son service des relations extérieures.

Cyberattaques en Europe : Des chiffres alarmants

Deux particuliers sur cinq et une entreprise sur huit auraient été victimes de cyberattaque entre 2019 et 2020. La tendance n’est pas près de changer, pire encore, les cybercriminels sont de plus en plus « ambitieux » et visent les structures les plus importantes. 200 sites du gouvernement belge ont fait l’objet d’une attaque à grande échelle s’étalant sur tout le premier quadrimestre 2021. Idem pour l’Agence Européenne du Médicament. Le gouvernement polonais a également été touché. Pour couronner le tout, la Commission Européenne a été la cible de plusieurs cyberattaques en avril. De quoi provoquer un déclic du côté de Bruxelles à un moment ou tous les yeux étaient encore rivés de l’autre côté de l’Atlantique, après l’attaque de la Colonial Pipeline ou le plus important réseau d’approvisionnement en carburant étatsunien. Selon Margaritis Schinas, l’un des vice-présidents de la Commission, c’est exactement le type d’incident contre lequel l’Europe doit se préparer.

La Commission Européenne de déclarer que « À mesure qu’augmentent le nombre, l’ampleur et les conséquences des cyberattaques, qui pèsent lourdement sur notre sécurité, il devient de plus en plus nécessaire d’adopter des réactions de pointe et coordonnées dans le domaine de la cybersécurité. Tous les acteurs concernés dans l’UE doivent être prêts à réagir collectivement et à échanger des informations utiles en se fondant sur le besoin de partager plutôt que sur le seul besoin d’en connaître ».

Une unité spéciale de cybersécurité pour 2022

La Commission Européenne compte donc mutualiser les forces en érigeant une unité de cyberdéfense qui devrait être opérationnelle dès juin 2022. Le projet a été annoncé au préalable par la présidente Ursula von der Leyen. L’objectif est de prévenir les incidents majeurs tout en dissuadant les cybercriminels. L’unité spéciale sera dotée d’une plateforme physique et virtuelle pour permettre à toutes les forces vives d’œuvrer solidairement dans la lutte contre les cyberattaques de grande ampleur. Le projet devrait être financé par un programme dédié au numérique et par le fond R&D de la défense de la Commission Européenne.

Sur les six derniers mois, l’Union Européenne a pris d’importantes mesures relatives à la l’unification de la sécurité physique et numérique. À des degrés différents, la démarche n’est pas très différente de celle des Américains qui désormais traitent les attaques de type ransomware comme du terrorisme. On notera entre autressun parmi ces mesures l’obligation des plateformes web européennes à agir contre les contenus à caractères terroristes ou illicites, la lutte contre les campagnes de désinformation et la haute protection des lieux de culte.

Margarethe Vestager, vice-présidente déclare que « La cybersécurité constitue une pierre angulaire d’une Europe numérique et connectée. Dans la société actuelle, il est primordial de réagir aux menaces de manière coordonnée. L’unité conjointe de cybersécurité contribuera à la réalisation de cet objectif. Ensemble, nous pouvons faire une réelle différence. »

Sunbren pour votre entreprise

Entrez en contact dès maintenant avec notre équipe commerciale pour définir avec elle la solution Sunbren optimisée pour votre entreprise.

Articles récents

Cybermenaces russes, quelle attitude adopter ?

Cybermenaces russes, quelle attitude adopter ?

Plus que jamais, tous les regards sont tournés vers la Russie. À la lumière des incidents de cybersécurité majeurs d’origine russe, le pays dirigé par Vladimir Poutine inquiète particulièrement les états membres du G7. Le gouvernement russe a été au centre des débats...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com