L’année 2018 se termine. De nouvelles failles de sécurité et cybermenaces ont fait leur apparition cette année en pesant sur l’activité économique. Les données à caractère personnel de millions d’utilisateurs sont exposées à travers le monde.

Les rançongiciels et l’hameçonnage restent les menaces les plus connues et deviennent de plus en plus sophistiqués. L’émergence des monnaies virtuelles a conduit à l’apparition des cryptovirus, un nouveau problème auquel les entreprises doivent faire face.

Professionnalisation des experts en cybermenaces

Les cyberpirates ont désormais plus d’intérêts financiers à cibler les entreprises que les particuliers. Le rançongiciel GranCrab prouve que le modèle économique du « ransomware-as-a-service » permet de générer des gains financiers très importants. Un cyberpirate novice peut lancer une cyberattaque à partir d’une plateforme prête à l’emploi mise à sa disposition. Ces plateformes intègrent nativement des capacités d’ingénierie social. Le ciblage des victimes et le montant des rançons sont personnalisés selon le secteur d’activité ciblé.

Les cryptovirus exploitent les failles logicielles pour s’infiltrer dans les systèmes d’information des entreprises. Dans le même temps, l’exploitation des vulnérabilités matérielles, telles que Spectre et Meltdown, sont en pleine expansion et remettent en cause la sécurité des centres de données.

Sunbren innove constamment en développant de nouvelles solutions de prévention, de détection, d’investigation et de réponse.

Thierry Veyre, concepteur de Sunbren

Articles récents

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2019 - webdesign laurentholdrinet.com