L’ordonnance du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et à la sécurisation des relations de travail a permis d’assouplir les conditions de mise en oeuvre du télétravail. C’est avant tout une opportunité pour expérimenter une forme de travail intégrant les enjeux de qualité de vie au travail, d’écologie, d’égalité professionnelle et de performance. Les technologies numériques sont au coeur de cette démarche d’amélioration de l’organisation du travail.

Le télétravail s’inscrit dans une démarche d’amélioration de l’organisation du travail et s’appuie sur les technologies numériques. Il s’agit d’un travail effectué hors des locaux de l’employeur de façon régulière et volontaire.

En France, le télétravail désigne une organisation du travail qui consiste pour le télétravailleur à exercer, de façon régulière et volontaire, un travail en dehors des locaux de l’entreprise et en utilisant les technologies numériques (ordinateurs fixes et portables, Internet, téléphonie mobile, tablette, …).
L’employeur fournit, installe et entretient les équipements nécessaires au travail. Ces équipements doivent respecter toutes les règles définies par la politique de sécurité du système d’information de l’entreprise et en aucun cas créer des failles de sécurité.

L’employeur doit prendre en charge tous les coûts découlant directement du télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications, … ainsi que la maintenance de ceux-ci. L’employeur doit également fournir au télétravailleur un service de support informatique.
L’employeur doit également informer le salarié de toutes restrictions à l’usage des outils informatiques et services mis à sa disposition, en l’informant des sanctions en cas de non-respect.

En contrepartie, le télétravailleur doit :
– Prendre soin des équipements qui lui sont confiés.
– Informer l’entreprise en cas de panne ou de dysfonctionnement.
– Se conformer aux règles relatives à la protection des données professionnelles, aux restrictions à l’usage des outils informatiques exigées par l’employeur et à la charte informatique de son entreprise.
– Respecter les règles édictées en matière de santé et de sécurité (règles d’utilisation des écrans de visualisation, …).

L’utilisation d’un matériel personnel par le télétravailleur est possible s’il respecte les règles définies ci-dessus. 21/04/2018

Selon une étude, le télétravail augmenterait l’autonomie dans l’organisation du travail et apporterait une meilleure qualité de vie notamment en supprimant le temps de trajet domicile-travail. Il réduirait de 20% l’absentéisme, augmenterait de 22% la productivité et serait plus motivant pour les salariés. Enfin, il permettrait jusqu’à 30 % d’économie sur la surface immobilière.

Votre entreprise va-t-elle franchir le pas ? Si c’est le cas, Sunbren est la solution idéale pour votre entreprise et vos futurs télétravailleurs.

Articles récents

Cybersécurité et espace

Cybersécurité et espace

Il y a encore quelques années, les réseaux terrestres et satellites étaient rarement liés. Les choses ont changé avec le temps et les deux sont devenus interdépendants. La plupart des réseaux reposent actuellement sur des communications satellites, plus stables et...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com