au seimoiDu Nord aux campagnes du Vaucluse, en passant par l’Est, le Centre et l’Occitanie, les tiers-lieux, fab labs et espaces de coworking fleurissent un peu partout dans l’Hexagone ces dernières années.

 

Le coworking, un effet de mode ?

Cette tendance dépasse les frontières françaises, ce sont ainsi 11 millions de mètres carrés d’espaces de coworking et de travail flexibles ou de bureaux équipés qui sont à disposition des européens, dont près de 5% pour les seuls londoniens.

Le potentiel de croissance du coworking repose sur un ensemble de facteurs dynamiques qui sous-tendent le marché des bureaux d’une ville. En particulier un déplacement manifeste de l’emploi vers les secteurs technologique et numérique, plus agiles et à l’aise dans un environnement de travail flexible. Ce changement dans les préférences des utilisateurs en matière de souplesse du travail fait basculer le rapport de force en leur faveur, incitant les propriétaires de bureaux à adapter leurs stratégies de développement et par conséquent à coller à la tendance de fond de l’espace de travail partagé.

Issu d’un mode de vie alternatif, le mouvement des tiers-lieux est en train de devenir un phénomène de société, poussé par l’essor du télétravail et de son cadre légal.

Entre coworking et télétravail : le microworking

Le coworking répond à un besoin des indépendants qui ne pouvaient plus être chez eux 24/24. Certains télétravailleurs, déjà aguerris, ont vu dans les espaces de coworking une alternative à leur domicile ou leur bureau. Dans les deux cas, la mobilité se concentre sur une même ville et à un ou deux espaces de travail.

Les grands oubliés de ces pratiques sont les professionnels en déplacement, disposant de relativement peu de temps pour une session de travail mais pas suffisamment pour se déplacer et aller s’installer dans un espace de coworking :  1h30 d’attente entre 2 trains, un avion dans 3h ou une fin de journée à l’hôtel loin de chez soi. Autant de situations propices au microworking !

D’ailleurs, la SNCF s’y met avec ses espaces Work&Station.

La mobilité ultime : le travail en remote

Le travail en remote c’est un salarié en télétravail mais qui travaille principalement en dehors de son entreprise et communique avec cette dernière par téléphone, mail…. Seuls quelques jours par mois, voire an, sont organisés en présentiel. L’application mobile Buffer a même pris la décision de travailler uniquement en remote !

Exit la contrainte de proximité physique et plus de souplesse pour le recrutement des talents, en plus de tous les avantages classiquement liés au télétravail : moins de stress et de bruit, pas de transports superflus…

D’ailleurs, il n’y a pas que des avantages pour l’individu, la société dans son ensemble bénéficie du développement du coworking : en permettant de désaturer les centres urbains et de redynamiser les territoires (La Fruitière Numérique à Lourmarin par exemple) en favorisant les rencontres entre métiers manuels et intellectuels au sein des fab labs, ou en faisant émerger de nouvelles tendances, comme le coworking littéraire à Lille.

A condition bien entendu que les conditions de connexion internet et d’accès sécurisé à ses données et outils, soient réunies. Mais pour les entreprises ayant fait le choix de Sunbren, ce n’est même pas un souci : accessibilité 24/7, données 100% garanties et cybersécurité de pointe, le tout avec une connexion 1Gbits où que l’on se trouve !

 

 

Sunbren pour votre entreprise

Entrez en contact dès maintenant avec notre équipe commerciale pour définir avec elle la solution Sunbren optimisée pour votre entreprise.

Articles récents

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2019 - webdesign laurentholdrinet.com