A chaque problème une solution et à chaque risque une assurance. Une logique qui n’est pas forcément évidente pour les chefs d’entreprise et pourtant, les menaces sont bien réelles. Perte de données, espionnage informatique, ou encore détournements d’applications les pirates informatiques ont malheureusement atteint un niveau alarmant en termes de malveillance.

 

En 2017, des études ont démontré que la moitié des entreprises européennes ont vécu au moins une fois un incident visant leurs données. Les dégâts sont nombreux et les pertes financières sont les plus destructrices pour les entreprises, surtout les PME. Le phénomène ransomware ou rançongiciel, autrement dit l’extorsion cyber gagne également du terrain. Les entrepreneurs et les particuliers ont petit à petit ouvert les yeux sur l’importance des outils de cybersécurité.

L’union de la cybersécurité et de la cyberassurance 

Néanmoins, ces outils de cybersécurité ne sont pas toujours infaillibles car la piraterie informatique évolue de jour en jour. Les cyber menaces ne sont jamais loin et sont en constante progression, c’est pourquoi il devient déterminant de couvrir les risques.

Dans ce contexte, les compagnies d’assurances ont réagi et proposent désormais des formules de cyber assurance pour leurs adhérents, non sans avoir pris le temps nécessaire d’évaluation des risques et d’assurabilité. Certains pressentent déjà la cyber assurance comme un marché d’avenir. AXA a ainsi investi 27,5 millions de dollars dans la startup SecurityScorecard, spécialiste de l’évaluation du risque cyber. Au vu du nombre croissant d’internautes d’appareils connectés, on s’attend à ce que le volume des données numériques exposés décuple de 2018 à 2025.

Le domaine de la cyber assurance comprend trois axes principaux, à savoir la sécurisation des données, la surveillance des failles de sécurité ainsi que l’évaluation des risques.

Quelques chiffres pour nous donner une idée de la situation actuelle :

  • 700 millions de données volées entre 2016 et 2017 selon Wikipedia
  • 76 % des ETI déjà victimes de cyber attaques selon PwC France
  • 8 milliards de dollars de pertes causés par les violations de données en 2022 selon Juniper Research.
  • Le marché de la cyber assurance atteindra les 14 milliards de dollars en 2022 selon MarketsAndMarket.

Comme toujours, bons outils et bonnes pratiques pour base

La mise en place du RGPD, le recours aux outils de cybersécurité ainsi que la sensibilisation concernant les bonnes pratiques d’auto-sécurisation des données permettront de limiter les ouvertures pour les hackeurs mais ne permettront en aucun cas d’annihiler toutes les menaces. La cyber assurance s’annonce alors comme un parapluie supplémentaire et pertinent pour les entreprises afin que les données soient couvertes, à défaut d’être parfaitement sécurisées.

Articles récents

A l’ère du cybercrime organisé

A l’ère du cybercrime organisé

La cybercriminalité a gagné du terrain de manière inquiétante ces dernières années. Les incidents font couler beaucoup d’encre aux quatre coins du monde car des sommes mirobolantes sont souvent en jeu. Entreprises de toutes les tailles, administrations, gouvernements,...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com