A une époque où plus de huit français sur dix sont connectés, le niveau de connaissance et de compétence de nos salariés concernant le monde numérique reste néanmoins assez faible. Un paradoxe que s’est efforcé d’expliquer l’institut de sondage OpinionWay en collaboration avec le cabinet SBT Humans Matter.

 

Etat des lieux : maturité numérique en berne

Alexandre Beaussier, directeur associé chez SBT Humans Matter de déclarer : « Le but de cette enquête était de développer un outil de mesure des connaissances digitales pour faire un état des lieux du niveau existant ».

L’étude s’est donc basée sur une population de 1000 salariés français de tous âges, exerçant diverses professions aux quatre coins de l’hexagone. Plus concrètement, les sujets étaient invités à répondre à un questionnaire autour de huit thématiques : de la culture web au e-commerce, en passant par la cybersécurité. En moyenne, les salariés français ont obtenu note de 291 sur 1000 points possibles ! Sur les questions à choix multiples, 40% des réponses sont des « Je ne sais pas »…

Maturité numérique, pas de generation gap

Ce résultat, assez médiocre faut-il le reconnaitre, concerne tous les âges. Il serait tentant de croire que les jeunes et les jeunes adultes, fameux « digital natives », ont obtenu un meilleur score par rapport à leurs ainés mais il n’en est rien. Née dans les années 1980 et 1990 cette frange de la population étudiée a pratiquement grandi avec une souris dans la main.

Pourtant, elle ne se démarque pas de la « génération X », qui regroupe ceux qui sont nés dans les années 1960 et 1970, en termes de compétences numériques. Au contraire, la génération X accuse une moyenne légèrement supérieure (285) à celle des digital natives (275).
Certes, les plus jeunes ont cette faculté à se familiariser assez rapidement avec les outils informatiques et sont assez intuitifs dans leur interaction avec le monde numérique, ce n’est pas pour autant qu’ils savent comment fonctionne ce monde et quels en sont les enjeux.

Maturité numérique : disparités selon le genre et à la région

La différence la plus significative en termes de maturité numérique se trouve plutôt entre les hommes et les femmes. A l’issue de cette étude, le score de la gente féminine s’élève à 255 points, contre 375 pour les salariés masculins. Cet écart peut s’expliquer par un plus grand intérêt du genre masculin pour le monde numérique.

On peut également évoquer un écart des compétences lié à la zone géographique. Effectivement, les salariés sur Paris obtiennent un score supérieur au reste de la France. En tant que capitale, Paris regroupe un plus grand nombre d’acteurs majeurs de notre écosystème digital.

En somme, qu’ils soient segmentés par âge, par sexe ou par région, aucun groupe de salariés n’atteint la moyenne. Un phénomène que ne doit absolument pas être pris à la légère sachant que la base de notre économie et de notre société dans son ensemble se digitalise. Dans l’intérêt de tout le monde il est important que chacun revoit ses bases.

Articles récents

Cybersécurité et espace

Cybersécurité et espace

Il y a encore quelques années, les réseaux terrestres et satellites étaient rarement liés. Les choses ont changé avec le temps et les deux sont devenus interdépendants. La plupart des réseaux reposent actuellement sur des communications satellites, plus stables et...

lire plus

Pour toute demande d’informations : 0805 03 1000 (appel gratuit)

Pour toute demande d’informations :
0805 03 1000 (appel gratuit)

Bâtiment des Hautes Technologies
20 rue Benoît Lauras
F-42000 Saint-Étienne

Tous droits réservés Sunbren 2020 - webdesign laurentholdrinet.com